Conseils pratiques

Pensez à mensualiser votre facture d'eau (remplir l'autorisation de prélèvement mensuel et la renvoyer au Syndicat).

Surveillez votre compteur. Protégez le contre le gel. Signalez toute anomalie sur les têtes émettrices.

Veillez à ne pas détériorer la tête émettrice de votre compteur.

Économisez l'eau, mais n'oubliez pas de déclarer vos forages individuels.

N'oubliez pas de réhabiliter vos installations intérieures (les problèmes de qualité peuvent provenir de leur mauvais état).

Si vous utilisez un forage individuel, il vous est interdit de le connecter aux installations alimentées par le SIEAM, vous risquez de polluer le réseau public de distribution.

En cas de problèmes techniques, n'hésitez pas à appeler le SIEAM (05 58 41 43 15). Une personne d'astreinte vous répondra rapidement. Assurez-vous toutefois avant d'appeler que votre problème concerne bien la partie publique et donc le SIEAM.

Pour les démarches administratives (contrat d'abonnement, pose de compteurs, problèmes de facturation.) appelez pendant les heures d'ouverture de bureau.

Le SIEAM doit être prévenu une semaine avant le début des travaux d’assainissement non collectif pour permettre le suivi intégral du chantier. Si tel n’est pas le cas, aucun procès verbal de vérification d’implantation et de bonne exécution des ouvrages ne sera délivré conforme.

Dans les réseaux d'eaux usées, ne rejetez pas d'eaux pluviales ni d'eaux de drainage de nappe. Le réseau du SIEAM est séparatif. Des contrôles seront effectués.

Dans le réseau d'eaux usées, pour les restaurants, cantines, traiteurs, ne rejetez pas vos huiles de friture, ni vos graisses. Chaque établissement doit être équipé d'un bac à graisses et doit amener les huiles et graisses vers un établissement chargé de les collecter (Le SITCOM par exemple peut mettre à votre disposition des bacs de 200 l).
 
Eviter tous rejets de peintures, solvants, produits toxiques aux réseaux d’assainissement (des arrivées suspectes ont été constatées à la station du Marensin. Des rejets de peintures ont été faits à plusieurs reprises dans le réseau d'eaux pluviales entraînant des pollutions dans les fossés)


Faites le bon choix lors du renouvellement de votre électroménager pour éviter les consommations inutiles d'eau. Pour mémoire les consommations moyennes d'eau pour un foyer sont :

- cuisson des aliments 3 à 10 litres
- chasse d'eau 10 à 12 litres
- douche 60 à 80 litres
- bain 150 à 200 litres
- lave linge environ 100 litres
- lave vaisselle de 30 à 60 litres
- lavage d'1 voiture 300 à 400 litres
- arrosage des pelouses de 15 à 20 litres par m2

Préservez la qualité de l'eau dans votre réseau intérieur :
 Il est nécessaire d'avoir un réseau  intérieur bien conçu et en bon état. Les problèmes de qualité décelés sont le plus souvent dus à une mauvaise conception de l'installation mais aussi à une négligence d'entretien de celle-ci.

Les causes possibles de dégradation :


Que devez-vous faire ?

1 - Travaux sur le réseau intérieur.
• Remplacez les canalisations défectueuses ou non réglementaires (exemple : canalisations en Plomb).
• Supprimez les bras morts de votre installation qui favorisent la stagnation et le développement des micro-organismes.

2 - Températures.
La température est un facteur pouvant favoriser le développement de micro-organismes et dégrader la qualité chimique de l'eau.
• Enterrez les canalisations, protégez le compteur d'eau.
• Évitez les risques d'expositions excessives à la chaleur pour les canalisations d'eau froide.

3 - Corrosion.
La corrosion des matériaux modifie les paramètres organoleptiques de l'eau (eau rouge, odeurs nauséabondes) entraînant un enrichissement de l'eau en éléments chimiques indésirables et toxiques ainsi qu'une prolifération des micro-organismes dans les dépôts.
La juxtaposition de matériaux incompatibles entre eux entraîne des phénomènes de corrosion (exemple : cuivre + acier galvanisé)
Un traitement de l'eau (adoucisseur…) peut déplacer l'équilibre chimique et provoquer des risques de corrosion.

4 - Les retours d'eau : ATTENTION
Les phénomènes de retours d'eau peuvent survenir par siphonage ou refoulement. Les dispositifs anti-retour sont indispensables. Il faut donc :
• S'assurer que le compteur d'eau est muni d'un clapet anti-retour.
• Vérifier que l'alimentation de la chaudière est équipée d'un dispositif anti-retour adapté.
• S'assurer que le remplissage de la piscine se fait par un système en surverse.

5 - Puits et sources privées.
L'eau d'un puits ou d'une source est considérée à priori comme non potable mais peut être utilisée à certains usages autres que sanitaire et alimentaire (arrosage d'espaces verts, lavage des voitures...) Toutefois, pour éviter tous risques de pollution ou de retour d'eau il faut  réaliser un réseau totalement indépendant du réseau alimenté par la distribution publique.
Il est également rappelé que  les puits doivent être déclarés au Sieam.

L'eau est un bien précieux ne la gaspillez pas
sa qualité est très surveillée, vous pouvez la boire sans hésiter.

1, square d'Aquitaine - BP 55 40141 SOUSTONS Cedex contact@sieam40.fr 05 58 41 43 15 Lundi - Vendredi : 08h00 - 12h00 / 13h30 - 17h30